De Parga à Nea Makri

Nous avons passé une grande partie de la journée dans la voiture : joindre Parga et Nea Makri, au Nord d’Athènes nous aura pris 7h. Nous pensions faire la majeure partie du chemin sur autoroute, malheureusement celui-ci était souvent en construction voire même parfois pas du tout entamé. Nous avons donc pris notre mal en patience et roulé « à la grecque » sur des portions de routes en travaux.

Parga

Aujourd’hui, la voiture va rester sagement à sa place de stationnement…
Nous avons prévu une journée plage.
Le petit déjeuner est un peu plus stylé qu’à Kalambaka. Ici, pas de buffet : on est servi à table, sur la minuscule terrasse de l’hôtel. Bien sûr on perd la notion d’ « illimité » dans les tranches de salami.

De Kalambaka à Parga

A la guest house Alsos il y a, au rez de chaussée, un grand appartement occupée par une famille française (deux garçons d’environ 6 et 10 ans – Severin et Léandre – et leurs parents). On ne peut pas dire qu’ils soient bruyant mais deux gamins qui rentrent de ballade à Kalamba expriment leur joie et c’est normal – est-ce que « papa je t’aurai bien aidé, mais là j’ai plus qu’une envie d’aller au caca » crié depuis la terrasse de l’hôtel exprime un quelconque bonheur d’être au Météores ? A vous de voir -.

Les Météores

Lorsque nous arrivons au petit-déjeuner ceux qui viennent de finir lavent leur bol… Faut-il faire sa vaisselle dans cet hôtel ? L’ambiance est un peu « roots » mais quand même… L’Alsos House est doté d’un immense toit-terrasse où nous prenons le petit-déjeuner, même si c’est plutôt agréable la chaleur monte vite et nous décidons de ne pas trop nous attarder pour ne pas faire les visites des monastères en plein cagnard.

De Galaxidi à Kalambaka

Décidément, le Grec ne sait pas fermer sa porte de chambre sans la claquer ! Nous descendons pour le petit déjeuner à 9 heures. Les mêmes que la veille plus d’autres sont déjà attablés sous la véranda. Aujourd’hui pas de gamin jouant sur sa console (avec le son au maximum bien sûr) mais d’autres piaillant et une « yaya » à la sonnerie de téléphone rock’n roll !