En 1982, Charles Ceyrac, alors maire de Collonges-la-Rouge (Corrèze), décide de créer l’association des Plus Beaux Villages de France. Son but ? « Protéger et promouvoir le patrimoine remarquable de [ces] communes d’exception et leur offrir ainsi une alternative à la désertification rurale. » Aujourd’hui 158 communes réparties sur 70 départements y adhèrent, autant dire que quel que soit l’endroit où vous vous trouvez sur le territoire français, vous n’êtes jamais bien loin de l’un d’eux. Je suis assez friand de ces villages labellisés ; ils promettent toujours une belle balade dans un environnement préservé, un patrimoine architectural typique et chargé d’histoire. À travers mes pérégrinations j’ai déjà eu l’occasion de me rendre à Belcastel, Conques, Eus, Gordes, Montpazier, Bruniquel, Najac, Noyers, Roussillon, Saint-Cirq-Lapopie (ah Saint-Cirq-Lapopie !), Sauveterre-de-Rouergue, Vézelay et j’en passe…

En ce 15 août, alors que nous séjournons à Vivès dans les Pyrénées Orientales, nous décidons d’abandonner la plage du Bocal du Tech pour visiter un peu l’arrière-pays. À quelques kilomètres de là, au cœur de la vallée des Aspres, l’un de ces Plus Beaux Villages : Castelnou. Si nous ne sommes qu’à une vingtaine de kilomètres de ce petit bourg médiéval de 326 âmes, les étroites routes de montagne étant ce qu’elles sont il nous faut presque trois quarts d’heure pour le rallier. Mais à l’arrivée quel spectacle ! Le village de pierres aux reflets roses s’accroche aux flancs d’une colline, dominée par un château fort du Xe siècle. Tout autour un paysage vallonné où se mêlent toutes les nuances de vert. Plus loin les monts bleutés des Corbières.

Le ciel se couvre un peu tandis que nous arpentons les deux ruelles pavées piétonnes, parfois reliées entre elles par de tortueux escaliers, qui mènent au château. Certaines bâtisses y présentent une particularité, une excroissance semi-circulaire de terre cuite collée à la façade : un four à pain. Ici et là des boutiques d’art ou d’artisanat, quelques restaurants. Si l’association des Plus Beaux Village de France se targue d’ « éviter les écueils du village-musée sans âme », ces villages semblent souvent ne pas déborder d’une activité économique autre que touristique… c’est déjà pas mal me direz-vous mais je ne peux m’empêcher de me demander si de réels villageois logent encore dans ces murs… En tous cas le village est tout à fait charmant et tient ses promesses, excepté pour le château, siège des vicomtes de Castelnou, autour duquel le village se développa. Restauré et peut-être même en partie reconstruit au XIXe siècle, fermé depuis plusieurs années, pour travaux peut-on lire à l’entrée, il ne semble pas encore prêt à réouvrir ses portes aux visiteurs. Le jeu de cache-cache auquel s’amuse le soleil avec les nuages ne gâche en rien la promenade et nous nous attablons bientôt sur une grande terrasse ombragée avec vue sur les Aspres pour déguster une spécialité locale : des escargots à la Catalane. Nous aurions aimé découvrir la cargolade où les gastéropodes sont grillés, au feu de bois, assaisonnés de sel, de poivre et de saindoux, mais pour cela il aurait fallu réserver à l’avance, nous nous contentons donc de cette autre recette régionale où ils sont cuits dans une sauce à la tomate et au chorizo (entre autres). Cette dernière est très bonne mais pour accompagner les escargots je lui préfère encore le beurre à l’ail.

Hors de l’enceinte fortifiée de Castelnou, la toute petite église romane Sainte-Marie du Mercadal érigée au XIIIe siècle, ceinte d’un joli cimetière au milieu des pins. Depuis que mes amis Sylviane et Yann ont décidé de racheter la Manufacture des Orgues Vosgiennes il y a quelques années, afin d’éviter qu’un savoir-faire séculaire ne disparaisse, je ne peux plus entrer dans une église sans chercher les orgues du regard. Malheureusement, ici, l’église est bien trop petite pour accueillir quelque orgue que ce soit… Un piano à queue trône cependant dans le chœur, sans doute y donne-t-on des récitals l’été. S’il n’y a pas d’orgue à Castelnou, qu’à cela ne tienne il y en a à Ille-sur-Têt ! Allons voir ça de plus près…

Déjeuner à Castelnou

 

L’Hostal
13 carrer Na Patora, 66300 Castelnou

Tél. +33 (0)4 68 53 45 42
//www.lhostal.com

La suite du voyage

[no_blog_slider image_size= »landscape » order_by= »date » order= »ASC » blogs_shown= » » category= »PO2019″ show_categories= »no » show_date= »yes » title_tag= »h3″ title_color= »#ffffff » pager_navigation= »yes »]