Bourgogne

À Vézelay, les vieux murs épais de la maison m’écoutent sans que je parle, et j’entends leur parole de silence. Quand j’arrive, après un long séjour ailleurs, ces rugueux se font tendres, ils dissipent mon inquiétude. Je pourrais dire qu’ils ont plus d’une fois guéri mon chagrin. Si je suis accompagné, j’ai l’impression qu’ils me boudent. Nous ne sommes plus seuls. La solitude, dont ils sont, depuis des siècles, les serviteurs leur a ordonné d’agir ainsi. Je sens plus tard, à des signes connus de moi, que leur humeur change, et ces pierres énormes, réconciliées, me suivent quand je me déplace dans la maison, montent l’escalier avec moi, m’entourent dans mon bureau, encadrent le paysage de forêts et de collines dans la fenêtre … Alors le vide m’emplit comme un alcool. J’ai devant moi l’espace comme un gabier, dans sa hune, à la mer… tels sont les dons de la solitude !

[…]

À Vézelay, j’ai placé mon bureau de telle façon que je ne puisse voir, lorsque j’y travaille, qu’une mince ligne d’horizon et l’immensité du ciel. Le paysage du haut de la colline de Vézelay est l’un des plus beaux et des plus vastes de France. Mais je vis bien plus avec et dans son ciel, avec cet espace de silence que corbeaux et corneilles coupent de leurs ailes comme avec des ciseaux. Tourné vers l’ouest, sans quitter ma table, je suis le témoin des couchers de soleil, dont la lumière d’abord se retire de colline en colline, ainsi qu’elle fait sur l’eau des ports de Lorrain, puis se redéploie dans le ciel, où sa traîne longtemps d’or, se transforme en lits de braise comme ceux que les nomades abandonnent derrière eux, enfin viennent les roses, les mauves, les bleus sombres, et la solitude, héroïne du spectacle, passe dans la nuit.

Fontaines de mes Jours
Max Pol-Fouchet – 1979

La Bourgogne dans les oreilles

A lire en Bourgogne

Le Pape des Escargots
Henri Vincenot

 

Dans les Hauts forestiers de Bourgogne vit un chemineau truculent surnommé La Gazette. Paré d’attributs bizarres, il joue les prophètes et se dit « pape des escargots » et immortel. Il mendie mais apporte en échange sa bonne parole. La Gazette va être mêlé incidemment au destin de Gilbert, un jeune paysan qui se révèle exceptionnellement doué pour la sculpture. Ensemble et à l’écart du monde moderne ils vont vivre les aventures singulières réservées aux inspirés et aux poètes. La Gazette considère Gilbert comme son fils spirituel. Aussi essaie-t-il d’intervenir dans sa vie professionnelle et dans sa vie privée. Dans cette histoire truculente, contée admirablement par Henri Vincenot, la Bourgogne et ses monuments spirituels reçoivent un éclairage nouveau qui nous les montre à la fois dans leur grandeur mystique et dans leur beauté populaire et quotidienne.
Ecrit en 1972, Le Pape des Escargot, nous parle de la transmission du savoir et du dur labeur des Compagnons du Devoir. Un livre truculent où le parlé et les paysages bourguignons occupent le devant de la scène; drôle, sensible, érudit… n’hésitez pas et sautez à pied joint dans la Bourgogne !

A voir avant ou après le voyage…

La Grande Vadrouille
réalisation Gérard Oury

« Trouver un film qui se déroule aux alentours d’Avallon, ça va pas être de la tarte… » J’oubliais que les abords du parc du Morvan offrent de si beaux paysages vallonnés qu’ils en font naturellement un décor privilégié pour les réalisateurs. Après une rapide recherche je me suis vite rendu compte qu’Edouard Molinaro (Mon Oncle Benjamin), Agnès Jaoui (Comme une Image), Jacques Rivette (Jeanne la Pucelle), Bernard Borderie (Angélique, Marquise des Anges), Patrice Cherreau (La Reine Margot) ou encore la série Une Famille Formidable n’avaient pas hésité à poser leurs caméras à Avallon, Noyers-sur-Serein et même à Vault de Lugny ! Au milieu de la longue liste de films tournés dans l’Yonne : La Grande Vadrouille ! Le film « préféré des français » ! Un film culte pour certains, un classique pour d’autres, en tous cas une bonne comédie signé Gérard Oury qui sent bon la France des années 60. Tourné deux ans après le Corniaud, il réuni Louis de Funès et Bourvil pour le plaisir des petits et des grands et même si je ne me souviens pas qu’on puisse y voir de façon marquante la belle campagne de Vezelay, il est tout de même assez cocasse de savoir que ce film que tout le monde a vu se déroule en partie dans le village où je passe mes vacances…

La Bourgogne deci-delà

  • Abbaye de Cluny

    La semaine dernière un épisode caniculaire s’abattait sur le nord de la France poussant à plus de quarante les températures dans la capitale tandis que ce matin en montant dans la voiture - direction sud - le thermomètre n’affiche que 17 degrés... il faut dire aussi que nous décanillons de bonne heure afin d’éviter les bouchons. ...

En Bourgogne en juillet 2015

Les textes de ces quelques jours en Bourgogne sont signé Anne-Laure Bichet, comme une partition pour quatre mains. Je vous laisse découvrir la talentueuse plume de ma merveilleuse amie.

Il en va de l’amitié comme d’une bonne bouteille. Une fois qu’on y a goûté, on voudrait toujours pouvoir s’en délecter. Alors, pour allonger à l’infini les soirées parisiennes qui se terminent trop tôt et ne sont jamais assez nombreuses,… un beau mois de Juillet, on met l’amitié en vacances : on fait son sac et on prend la route pour aller là où le vin est en tonneau et coule à flot : en Bourgogne !

  • Avallon

    C'est par là que commence la découverte. Le long du sillon mosellan d'où je viens, dix communes forment la Vallée de la Fensch, aussi appelée Vallée des Anges....

  • Noyers-sur-Serein

    C'est plus fort que moi, faut que je balance la vérité : Stéphane Bern est encore sur le coup. Je ne fais pas exprès. Je n'ai rien à dire sur Stéphane Bern. Mais, en 2014, Noyers a été classé le 7è Village Préféré des Français, parmi 21 autres villages....

  • Bazoches – Pierre-Perthuis

    "En plus, cette année, le château de Bazoches est en finale de l'émission, tu sais, celle animée par Stéphane Bern... Le monument préféré des Français...!" De qui est venue la promesse ? Je ne me souviens plus....

  • Vézelay

    Je ne sais même pas si cela vaut la peine de vous y emmener. Evidemment, il y a cette basilique, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO... Et si vous aimez marcher, mais marcher vraiment, en suivant des coquilles Saint Jacques tel le Petit Poucet ses cailloux..., c'est peut être bien, pour vous, d'y monter....

Vault-de-Lugny en septembre 2014

  • Vault-de-Lugny

    Aurélie, aujourd'hui l'une de mes meilleures amies était avant toute chose ma prof de chant. Après quelques années de cours individuels et d'après-midi de stage, elle me propose, d'aller investir, avec une poignée d'autres élèves, sa demeure familiale aux portes du Morvan pour un week-end en-chanté !...