20 juillet 2004
Lisbonne / Vagos

Arrivée à Lisbonne – Il fait très beau et la chaleur est supportable ce qui est rassurant pour la route que nous avons à faire.
Au comptoir Auro nous prenons possession d’une Opel Corsa neuve, en regrettant que le guichetier n’ait pas répondu à notre « bom dia », seuls mots que nous connaissons en portugais pour l’instant…
En route pour le nord, direction Aveiro – Notre premier hôtel se situe entre Vagos et Aveiro, mais on ne sait pas exactement où – Décidons de prendre l’autoroute : plus simple et plus reposant.

Déjeuner au bord de la mer à la Praia de Mira – Très peu de monde et les prix nous surprennent tellement ils sont bas
Nous rejoignons la nationale et au premier rond-point nous trouvons l’hôtel Quinta do Eden – Joli mélange d’hôtel-restaurant et de bungalow – Grande chambre joliment décorée avec climatisation et mini-bar – Vue sans intérêt sur le parking et la nationale.
Profitons du fait que nous sommes arrivés tôt pour aller à la plage – Praia de Vagueira à quelques kilomètres au nord – Station balnéaire rappelant la Vendée.

Nous nous posons au milieu des filets de pêche – Gros attroupement un peu plus loin : vente de poissons (?) – La mer est fraîche – Grand calme ça sent les vacances

Dîner à l’hôtel – Le serveur nous la joue quatre étoiles mais il n’arrête pas de faire des taches de vin sur la nappe et son portable sonne sans arrêt : on s’amuse bien

Nous finissons notre bouteille de vin seuls, les rares clients sont partis et le serveur aussi !…

21 juillet 2004

PORTO

En route vers Aveiro : traversée des villages entre la mer et la lagune – Maisons gigantesques souvent laides et couvertes de carreaux de céramique ou peintes d’un jaune pas franc – Dans les villages nombreuses belles maisons à l’abandon…
Aveiro : promenade au bord du canal central, le long des molieiros – Visite de la Sé (cathédrale) et du musée d’art sacré dans l’Antigo Convento de Jésus : premier contact avec le baroque portugais.
Peu de monde dans les rues : ni portugais, ni touristes !

Déjeuner dans le centre commercial : restaurant de cuisine traditionnelle où nous découvrons le principe des « entrées » : fromages frais, olives et jambon servis sans avoir à les demander mais payants…
Crochet par Costa Nova : petite station balnéaire au bord de la lagune d’Aveiro – Maisons de bois peintes de rayures colorées : charmant !
A Porto, difficultés pour trouver la rua do Bomjardim où se trouve notre hôtel – La rue change trois fois de sens de circulation : galère – Des travaux à tous les coins de rue…
Porto Residencial Grande Rio : petit hôtel, calme, lui aussi en travaux – notre chambre donne sur la rue, des bâtiments rougeâtres en décrépitude…

Descente vers le Douro – Porto est un immense chantier : travaux, poussière, immeubles désaffectés mais peu de bruit et là encore peu de gens – Plus nous descendons plus les rues deviennent étroites.

Des portes ouvertes laissent apparaître des boutiques et des ateliers étroits et très profonds – Sur le Cais da Ribeira, vue sur les chais de Porto et le Ponte D. Luis, nous prenons une bière au soleil jusqu’à sa disparition du quai.

Ballade dans le quartier Ribeira : linge aux fenêtres, vieille au balcon qui nourrit une mouette, envol de pigeons : une vrai carte postale ! – Traversée surréaliste d’un tunel affreusement bruyant.
Dîner sur le quai dans un attrape-touristes – Nous faisons remporter les « entrées » et essayons les tripes à la mode de Porto… Bof !

Remontons à pied à l’hôtel – Halte à la gare São Bento pour voir les azulejos

Dormir à Vagos

Quinta do Eden
EN 109 Calvão  3840 Vagos, Portugal

Tél. +351 234 780 030

La suite du voyage

[no_blog_slider image_size= »landscape » order_by= »date » order= »ASC » blogs_shown= » » category= »Portugal2003″ show_categories= »no » show_date= »yes » title_tag= »h3″ title_color= »#ffffff » pager_navigation= »yes »]

Carnet d’adresses

Cliquez sur la carte pour en savoir plus