Challenge 50 ans / J – 12
Pierre & Françoise
Anglet 2011
J’ai quatre ans, un Casimir en peluche que je trimbale partout. Mon père a décroché un gala du côté d’Anglet ; ça tombe bien, c’est les vacances, je saute dans sa valise ; nous séjournerons chez Pierre et Francoise. Mes parents les ont rencontrés une dizaine d’années plus tôt à Corfou. Les uns travaillaient, les autres étaient en vacances… Nous traversons la France, de nuit, en train jusqu’à Biarritz. Mon Casimir poursuit seul le voyage jusqu’à Hendaye. On frôle le drame ! Françoise est à deux doigts de prévenir l’AFP et le GIGN…Par chance un contrôleur a trouvé la bestiole orange. Deux jours plus tard, il sera de nouveau à mes côtés, dans la chambre aux murs fleuris, avec vue sur l’immense magnolia en fleur.
Depuis ce printemps 1976, Pierre et Françoise m’ont accueilli chaque été, parfois l’hiver, pendant vingt ans, comme un fils. Françoise est la personne la plus solaire que je connaisse. Même lorsqu’elle est anxieuse ou contrariée, elle dégage encore quelque chose de fondamentalement positif. Son rire est une guirlande de fleurs. Quant à Pierre, malgré son physique cyclopéen c’est un monstre de gentillesse. Ils sont la douceur, la bonté, la pudeur aussi. L’été, quand il fait beau, Françoise m’emmène à la plage du Miramar, je passe des heures dans l’eau à me faire rosser par les vagues, pour goûter j’ai droit à un beignet abricot… Les espadrilles de Saint-Jean-de-Luz, les vautours, La Rhune, les emplettes à Irun, Biarritz-Bonheur, le Bookstore sont mes madeleines. Quelle que soit la saison, nous promenons Flip, puis Cannelle, à Chiberta ; les chiens passent, les habitudes restent. Chez eux, les plaisirs sont simples, les jours heureux, je suis un peu chez moi, c’est mon petit paradis.
Quand je ne donne pas de nouvelle, Françoise menace de prévenir Patrick Sabatier et l’équipe d’Avis de Recherche pour être sûr que je suis toujours en vie… Vue l’ardeur avec laquelle elle a rattrapé mon ami orange, je lui fais confiance, elle saura mettre tout en œuvre pour me retrouver !
En 2011 Marie-Laure se marie. Je réalise un film qui réunit tous ceux qu’elle a connu auprès de moi. J’en tire la photo du jour.