13 octobre 2016
Pavie

Descendre 200 mètres de marche avec une valise – à roulettes – c’est une chose, les remonter en est une autre… mais chaque chose en son temps ! D’abord petit-déjeuner : œufs durs, croissants, confiture maison, café. Il faut prendre des forces au cas où les roulettes ne feraient pas leur office.

Je m’apprête à prendre congé quand soudain, la phrase inattendue : « attendez, il va vous aider à monter vos bagages ». « Il » désigne bien sûr l’italo-hindou (dont je n’ai pas réussi à retenir le nom), je le vois alors saisir ma valise et la poser sur sa tête comme un sherpa ! Et nous voilà grimpant la via San Rocco tel une expédition du XIXeme siècle sur l’Himalaya.

Jean-Claude arrive ce soir à Milan, Il faut que j’y sois avant lui pour prendre possession des clefs de notre airBnB mais avant ça j’ai la journée pour moi : pourquoi pas un tour par Pavie ? C’est sur la route ! Me voilà donc sur l’autostrade en direction de Milan, le ciel est gris et lâche bientôt une petite pluie pas très agréable… mais rien ne pourra gâcher mon plaisir d’être en vacances. J’arrive à la Chartreuse de Pavie sous la flotte, le sourire aux lèvres. C’est l’heure de déjeuner et bien sur les visites ne se font pas entre midi et deux. Il y a à quelques encablures du monument une sorte de restaurant, qui accueille aussi bien les groupes de touristes sortant de la Certosa que les carabinieri du coin. C’est un peu bruyant, pas très chaleureux, ça ressemble à la fois à un restaurant d’altitude – il y a du bois partout – et à restau-route… Etonnant mais ça a le mérite d’être ouvert. Une plâtrée de ravioli plus tard (les carabinieri prendront en plus des patates, c’est vrai que les ravioli c’est un peu léger) j’entre dans la chartreuse (toujours sous la flotte). La façade de l’église est absolument magnifique. Il n’y a personne à l’exterieur, excepté un petit bonhomme en habit de chantier qui vient visiter pendant sa pause. Nous entrons ensemble dans l’église où il est interdit de faire des photos et en faisons lui avec son téléphone moi avec mon appareil, en nous jettent des regards de connivence. Un groupe termine sa visite de l’église et se dirige vers le cloitre, je lui emboite le pas et profite ainsi de l’accès à certaines parties que je n’aurai sans doute pas pu visiter seul. Le cloitre est immense, entouré de petites maisons qui s’avèrent être les cellules des moines : 2 pièces et un jardinet ! Il ne leur manque que le wi-fi !

Arrivé à Milan, toujours sous la pluie. Monique me conduit cette fois directement à l’appartement. Pas d’emplacement pour garer la voiture dans le quartier, ce sera donc parking – 5 euros de l’heure tout de même ! Gabriele m’attend à l’appartement, me présente Domenico – son père – qui préparera le petit-déjeuner pour nous demain matin, m’explique que la chambre que nous avons réservée est un peu froide avec le temps qu’il fait et que je peux choisir la seconde, plus petite, plus rapide à chauffer… nous discutons un peu en anglais et soudain :

  • je devrais parler en français, j’ai fait mes études à Lyon mais j’ai tout oublié.

Tout ça dans un français impeccable, sans un poil d’accent : la mâchoire m’en tombe ! Et comme si de rien n’était il continue en anglais…

je pars récupérer Jean-Claude a Malpenza : conduire de nuit, sous la pluie, avec les bouchons, dans une ville inconnue demande beaucoup de concentration… heureusement que Monique était là pour me guider !

Nous dînons, assez bien, chez Cocopazzo, non loin de la Piazza Babila. Heureux d’être là, ensemble.

Visiter la Chartreuse de Pavie

Ce monastère chartreux de la fin du XIVème siècle mérite vraiment le déplacement ! Outre sa façade unique, entièrement recouverte de sculptures, l’immense cloitre cerné de petites maisons de briques est tout à fait incroyable !


Infos pratiques

La suite du voyage

[no_blog_slider image_size= »landscape » order_by= »date » order= »ASC » blogs_shown= » » category= »Italie du nord » show_categories= »no » show_date= »yes » title_tag= »h3″ title_color= »#ffffff » pager_navigation= »yes »]

Carnet d’adresses

Cliquez sur la carte pour en savoir plus