Challenge 50 ans / J – 9
Denise & Claude
Le Buisson de Cadouin 2014
Un jour, quelques temps après notre rencontre, Jean-Jacques me dit :
– Mes parents rentrent de voyage. Je vais les chercher à l’aéroport. Tu viens avec moi ?
Je fais donc la connaissance de Denise et Claude entre un tapis à bagages et l’ascenseur qui mène au parking… Je suis dans mes petits souliers. Après Laurence, et Olivier, je suis le troisième qu’il présente à ses parents. Ils sont un peu plus âgés que les miens, discrets, modestes, parisiens enracinés. Claude est un petit bonhomme moustachu, taiseux mais néanmoins plein d’humour. Retraité depuis déjà pas mal de temps, il cultive un petit jardin en banlieue et court aux quatre coins de Paris chercher des timbres pour une collection qui semble sans fin. De son côté, Denise, en bonne épouse, gère la maison, le quotidien, et pratique la dentelle aux fuseaux. Je retrouve en elle beaucoup de Jean-Jacques, tout comme dans les traits de Claude.
Ils vivent avec leur époque et pourtant flotte chez eux comme un parfum d’antan. Il m’accepte rapidement et j’aime les dîner que nous passons chez eux.
Bientôt je découvrirai Françoise, sa sœur, et ses deux enfants, Marine et Antoine (moi qui suis fils unique me voilà avec un neveu et une nièce). Puis les oncles, les tantes, les cousins… De Paris à Colombe, d’Andé au Buisson de Cadouin, tout le monde m’accueille à bras ouverts. J’entre dans la famille. C’est tellement incroyable, si agréable. Je suis celui qui rend heureux Jean-Jacques, j’ai ma place au milieu d’eux.
Tout ce petit monde est bien éloigné de celui dans lequel j’ai grandi, loin du spectacle, des voyages et pourtant je m’intègre parfaitement. Avec eux le terme « belle famille » prend tout son sens.
Les grandes tablées familiales sont régulières, chez Denise ou chez Françoise ; toute occasion est bonne pour festoyer. En mai 2014 nous nous réunissons tous, une dernière fois, en Dordogne, pour célébrer les soixante ans de mariage de Denise et Claude. Je n’ai malheureusement pas de – belle – photo les réunissant tous, j’ai donc choisi une photo des héros de cette fête : Denise et Claude !